Remarque

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer l' authentification sur ce site et le bon déroulement de votre visite En savoir plus

J'ai compris

titre

French English German Italian Norwegian Russian Spanish Swedish

logonatura2000 petit

NATURA 2000, c'est quoi?

Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et préoccupations socio-économiques.
OBJECTIF:
Ce dispositif européen ambitieux vise à préserver des espèces protégées et à conserver des milieux tout en tenant compte des activités humaines et des pratiques qui ont permis de les sauvegarder jusqu’à ce jour. Pour atteindre cet objectif, les États membres peuvent librement utiliser des mesures réglementaires, administratives ou contractuelles selon le principe général de subsidiarité.
Le réseau des sites NATURA 2000 s’appuie sur deux directives européennes : « La directive oiseaux » n° 2009/147/CE qui a motivé la désignation des Zones de protection Spéciale (Z.P.S) et la Directive habitats, Faune, Flore » n° 92/43/CEE qui, elle, a motivé la désignation des Sites d’Importance Communautaire (S.I.C) ces derniers devenant par arrêté ministériel, des Zones Spéciales de Conservation.
Le Parc Naturel du Luberon contient plusieurs sites classés Natura 2000 :
Ocres de Roussillon, Marnes de Pérreal, Massif du Luberon, Calavon et l’Encrème, Massif du Petit Luberon, auxquels s’ajoute le site NATURA 2000 DURANCE concernant notamment les communes du parc naturel du Luberon faisant aussi partie de la Vallée de La Durance ayant un statut Site d’Importance Communautaire sous la Directive Européenne Oiseaux.

 

 NATURA 2000 DURANCE  

La Durance constitue la seule grande rivière provençale, à régime méditerranéen, dont la bio-structure a profondément évolué depuis quelques décennies (aménagements hydroélectriques). Fréquentée par plus de 260 espèces d'oiseaux, la vallée de la Durance est certainement l'un des sites de France où la diversité avifaunistique est la plus grande. La plupart des espèces françaises (à l'exception de celles inféodées aux rivages marins ou aux étages montagnards) peut y être rencontrée. La Durance est régulièrement fréquentée par plus de 60 espèces d'intérêt communautaire, ce qui en fait un site d'importance majeure au sein du réseau NATURA 2000. (voir Arrêté du 25 avril 2006 ZPS)

Le site présente un intérêt particulier pour la conservation de certaines espèces d'intérêt communautaire, telles que le Blongios nain (20 à 30 couples), le Milan noir (100 à 150 couples), l'Alouette calandre (6 à 10 couples, soit 20% de la population nationale) et l'Outarde canepetière (une quinzaine d'individus).

Les ripisylves, largement représentées, accueillent plusieurs colonies mixtes de hérons arboricoles (Aigrette garzette, Bihoreau gris, Héron garde-boeufs...). Les roselières se développant en marge des plans d'eau accueillent de nombreuses espèces paludicoles (Héron pourpré, Butor étoilé, Blongios nain, Marouette ponctuée, Lusciniole à moustaches, Rémiz penduline...). Les bancs de galets et berges meubles sont fréquentés par la Sterne pierregarin, le Petit Gravelot, le Guêpier d'Europe et le Martin-pêcheur d'Europe.

Percnoptère d'Égypte
Percnoptère d'Egypte
Aigle de Bonelli
Aigle de Bonelli
Circaète Jean-le-Blanc
Circaète Jean-le-Blanc
Aigle royal
Aigle Royal
Grand-duc d'Europe
Grand-duc d'Europe
Faucon Pelerin
 Faucon Pélerin

Les zones agricoles riveraines constituent des espaces ouverts propices à diverses espèces patrimoniales (Alouette lulu, Pipit rousseline, Pie-grièche écorcheur, etc.) et sont régulièrement fréquentées par les grands rapaces (Percnoptère d'Egypte, Circaète Jean-le-Blanc, Aigle de Bonelli, Aigle royal, Grand-duc d'Europe, Faucon pèlerin) nichant dans les massifs alentour (Luberon, Verdon, Alpilles, Lure ...).

La vallée de la Durance constitue un important couloir de migration. Ses zones humides accueillent de nombreux oiseaux hivernants (canards, foulques...) et migrateurs aux passages printanier et automnal.

Citons deux arrêtés préfectoraux protégeant la faune et le biotope du Luberon :

L’arrêté préfectoral n° 1564 en date du 25 avril 1990 concernant précisément la préservation des grands rapaces du Luberon : Aigle de Bonelli, Vautour Percnoptère, Circaète Jean-Le-Blanc, hibou Grand Duc et l’arrêté de conservation du biotope dans le lit de la Durance au lieu dit « La Bastide Neuve » sur les communes de Villelaure et de Cadenet, arrêté n° 65 en date du 13 janvier 1992. Ces deux arrêtés émanent de la Préfecture de Vaucluse Direction de la réglementation et de l’Environnement.

On sait que les oiseaux sont des animaux qui aiment la tranquillité et le silence pour se reproduire et certains oiseaux délaissent leurs petits lorsqu’ils sont dérangés par le bruit.

Alors qu’on protège ces espèces à l’aide de statuts européens et de directives nationales et préfectorales, insistant sur le fait qu’il faut tout mettre en œuvre pour que les espèces perdurent, on laisse aussi s’implanter des survols aériens à basse altitude au dessus de ces zones sans parler des ULM qui se multiplient plus vite que les espèces protégées.

 

Mais cela ne s’arrête pas la. La Vallée de la Durance est aussi une zone d’exercices de Airbus hélicoptères qui a cependant son usine bien loin du Parc du Luberon, mais à quelque mètre de la mer méditerranéenne...

Tout cela est-il vraiment compatible et réglementaire ?

Au delà des l’exaspération des la population qui vit près de ces zones à la recherche de la nature et du calme, le sentiment d'une profonde injustice et d'une évidente incohérence avec la Charte du Parc du Luberon et de sa "réputation de Parc naturel", semble faire le chemin auprès des visiteurs qui "migrent" eux aussi vers d'autres sites. Mais c'est peut être le but recherché?

 

Sources :

DDT de vaucluse - Service Eaux et milieux Naturel

http://inpn.mnhn.fr/site/natura2000/FR9312003

baromètre N 2000/CE – décembre 2014

MNHN/Bureau Natura 2000 (MNHN : Muséum National d’Histoire Naturelle)

Préfecture du Nord

Credit Photos:Wikipedia, Reseau Natura 2000

e-max.it: your social media marketing partner
SYNDICAT MIXTE DU PARC NATUREL REGIONAL DU LUBERON - STATUTS DU SYNDICAT MIXTE
Crédits Images et Documents site officiel du Parc Naturel Régional du Lubéron - www.parcduluberon.fr - téléchargeables directement sur leur site